Suivez-nous sur
Amir Abdou, Amir Abdou : « Je prends ça comme une forme d’irrespect »

Cœlacanthes

Amir Abdou : « Je prends ça comme une forme d’irrespect »

Après son exploit face au Cameroun, l’avenir d’Amir Abdou au sein de l’équipe nationale des Comores n’est pas encore clarifié. En fin de contrat en novembre prochain, l’homme fort des Cœlacanthes n’a jusqu’à présent pas reçu une proposition de prolongation.

A la tête de la sélection comorienne depuis 2014, Amir Abdou s’est distingué surtout sur sa détermination à convaincre tous les joueurs expatriés à rejoindre son projet. L’une de ses missions qui connait un grand succès puisqu’il compte déjà dans son effectif plus d’une quinzaine de professionnels.

Amir Abdou, Amir Abdou : « Je prends ça comme une forme d’irrespect »

Amir Abdou, sélectionneur des Cœlacanthes des Comores

Il se distingue aussi de son staff technique qui se bonifie d’une rencontre à une autre ou de son leadership qui commence à convaincre au-delà de nos frontières. Mais au moment où l’équipe nationale prend une nouvelle dimension, son avenir sur le banc des Cœlacanthes n’est pas encore clarifié.

« J’ai bâti un groupe compétitif, je suis allé chercher chacun des joueurs »

Avec un contrat qui s’achève au mois de novembre prochain au beau milieu de la phase qualificative, aucune proposition ne lui a été faite par la FFC jusqu’à présent. « J’attends désespérément que ma fédération veuille bien me signifier quelque chose ». Courtisé depuis l’année dernière par des clubs et certaines nations, le technicien comorien aimerait poursuivre l’aventure avec les Cœlacanthes.

« J’aimerais pouvoir continuer dans mes fonctions actuelles, mais je sais qu’économiquement ce n’est pas simple. Il est dommage qu’on fasse traîner en haut lieu la perspective de me prolonger. Je prends ça comme une forme d’irrespect. » s’est confié au Petit Bleu d’Agen.

En bon capitaine, Amir Abdou veut ramener son navire à bon port. Car si les Comores font maintenant bonne figure à l’international c’est d’une part une preuve que son projet devient de plus convaincant. « J’ai bâti un groupe compétitif, je suis allé chercher chacun des joueurs, il m’a fallu convaincre avant d’obtenir la petite reconnaissance du milieu qui est aujourd’hui la nôtre sur la scène internationale ».

Partager sur :

Comoros Football 269 est un site d'actualité du football comorien. Un portail qui englobe toutes les informations du football des Comores de la terre mère à l'international.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Cœlacanthes