Suivez-nous sur
Cosafa Cup, Cosafa Cup 2022 | Présentation des adversaires des Comores, Comoros Football 269 | Portail du football des Comores

COSAFA

Cosafa Cup 2022 | Présentation des adversaires des Comores

Dans trois semaines, les Comores vont prendre part à la 21ème édition de la Cosafa Cup. Logés dans le Groupe A, les Cœlacanthes de Mohamed Bouhari feront face à l’Angola, le Botswana et les Seychelles.

Jeudi 16 juin, le sélectionneur de l’Angola Perdo Gonçalves dévoilait sa liste de 29 Palancas Negras présélectionnés pour la Cosafa Cup 2022. Une équipe entièrement composée de joueurs du championnat local, le Girabola, avec une prédominance du Petro de Luanda et du Primeiro de Agosto.

L’Angola, le favoris du groupe

Une équipe avec fière allure qui promet des sensations et du spectacle en juillet prochain. Certains comme les avant-centre Adriano Nicolau « Yano » et Anderson da Cruz du Petro sortent d’une excellente saison bien garnie. Champion de Girabola devant le rival Primeiro de Agosto, l’Atlético Petróleos de Luanda s’est offert une place en demi-finale de Ligue des champions de la CAF. Démontrant encore une fois la montée en puissance du championnat angolais sur scène africaine.

À la Cosafa Cup, les Palancas Negras partent largement favoris dans le Groupe A. Au-delà de la qualité de l’effectif actuel, ils ont un passé prestigieux dans la compétition à défendre. Champion à trois reprises, l’Angola fait partie des 5 pays vainqueurs du tournoi. L’équipe n’a cependant plus dépassé le stade des quarts de finales depuis 2013. Sur leurs trois dernières participations, les Angolais se sont juste contentés de la phase de groupes.

  • Surnom : Palancas Negras (Antilopes noires)
  • Classement FIFA : 126ème
  • Sélectionneur : Pedro Gonçalves (46 ans, Portugais)
  • Joueurs clés : Leonardo Kamone « Dilson », Carlos do Carmo « Carlinhos » et Adriano Nicolau « Yano »
  • Palmarès : champion 1999, 2001 et 2004
  • Dernière performance : phase de groupes en 2018
  • Matchs contre les Comores : aucune rencontre entre les 2 équipes.

Botswana, une équipe taillée pour la Cosafa Cup

S’il y a une équipe à ne surtout pas prendre à la légère, ce sont les Zèbres botswanais. Malgré un championnat modeste, le Botswana parvient à faire connaître son football sur le continent. Ses clubs phares Jwaneng Galaxy FC et surtout le Township Rollers effectuent ces dernières saisons de très belles aventures en coupes d’Afrique. Les deux clubs sont, avec Gaborone United, les principaux fournisseurs de joueurs pour l’équipe nationale.

Des Zèbres souvent brillants à la Cosafa Cup. Cinq fois quart-de-finaliste, ils ont atteint les demi-finales en 2006 et 2007 avant de monter en puissance lors des cinq dernières éditions. En effet, le Botswana s’est imposé dans la région en tant que solide prétendant au titre. Finaliste en 2016 et en 2019, c’est une équipe joueuse qui concède très peu de buts et qui se projette rapidement devant grâce à des joueurs comme Mothusi Johnson, Kabelo Seakanyeng ou Mpho Kgaswane.

Après le tirage au sort, le sélectionneur Teenage Mpote a laissé entendre que la compétition servira de préparation pour la suite des éliminatoires de la CAN 2023. Il a aussi ajouté que le Botswana a un statut à défendre. Ce qui sous-entend qu’il va amener son équipe type à Durban avec l’ambition de remporter le titre.

  • Surnom : Dipitse (Les Zèbres)
  • Classement FIFA : 148ème
  • Sélectionneur : Mogomotsi ‘Teenage’ Mpote (60 ans, Botswanais)
  • Joueurs clés : Thato Kebue, Tumisang Orebonye et Thatayaone Kgamanyane
  • Palmarès : finaliste 2016 et 2019
  • Dernière performance : phase de groupes en 2021
  • Matchs contre les Comores : 3 matchs (1V, 1D et 1N).

Seychelles, l’outsider

Enfin, les Comores retrouveront leurs voisins Seychellois. La dernière confrontation entre les deux équipes remonte en septembre 2021 avec une écrasante victoire 7-1 des Cœlacanthes. Le rapport de forces entre les deux nations n’est plus le même d’il y a 20 ans. Les Pirates restent cependant des adversaires à prendre au sérieux. Une équipe qui peut jouer les troubles fête dans ce groupe A. Aux hommes de Mohamed Bouhari de s’en méfier.

D’abord du fait que l’équipe comorienne qui disputera la Cosafa Cup n’est pas celle de la bande à Youssouf Mchangama. Aussi parce que le niveau du championnat seychellois est relativement le même que la D1 comorienne. Et surtout que les Seychelles est une équipe qui peut à tout moment créer la surprise. Les coéquipiers de Darrel Damoo ont démontré ces dernières années qu’ils peuvent compliquer la tâche à ses adversaires. Contre le Mozambique à l’édition 2019 (0-0) ou la Palestine en tournoi amical en 2020 (défaite seychelloise 1-0 sur le fil) pour ne citer qu’eux.

  • Surnom : Les Pirates
  • Classement FIFA : 196ème
  • Sélectionneur : Vivan Bothe (52 ans, Seychellois)
  • Joueurs clés : Warren Mellie, Elijah Tamboo et Brandon Labrosse
  • Palmarès : aucune
  • Dernière performance : phase de groupes en 2019
  • Matchs contre les Comores : 7 matchs (3V, 2D et 2N).

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans COSAFA