Suivez-nous sur
Cœlacanthes, Cœlacanthes Beach Soccer : une première pleine de promesses, Comoros Football 269 | Portail du football comorien

Beach soccer

Cœlacanthes Beach Soccer : une première pleine de promesses

Au lendemain d’une qualification historique des Comores pour la CAN 2022, l’équipe nationale de Beach Soccer disputait sa toute première rencontre de l’histoire à Mitsamiouli. Dans le sable de Planète Plage au quartier Rahaleo, les Cœlacanthes disputaient vendredi 26 mars le match aller des éliminatoires de la CAN Beach Soccer 2021 contre le Mozambique. Une rencontre soldée par une victoire des Mambas qui ont misé sur leur expérience dans le domaine.

C’est devant une trentaine de supporters que l’équipe nationale de Beach Soccer a effectué ses débuts à Mitsamiouli. Galvanisés par le public, les Cœlacanthes entame la partie avec beaucoup de sérénité en ouvrant le score après seulement 10 secondes de jeu par l’entremise d’Ammar Ali Saïd (1-0). Les visiteurs vont vite revenir au score trois minutes plus tard sur un coup de pied arrêté d’Hélio Mahota (3è, 1-1). En confiance, Rachide Smith permet au Mozambique de prendre l’avantage en doublant la mise à la 5è minute (1-2). Mais bien sur leurs gardes, les Comoriens reprennent les choses en mains avec Ali Saïd qui égalise (7è) puis signe une troisième réalisation (10è) avant la fin du tiers temps (3-2).

Des Cœlacanthes portés par Ammar Ali Saïd

Un avantage et un état d’esprit que les Cœlacanthes vont maintenir dans le deuxième tiers temps. Efficaces, les protégés de Gerald Guidarini vont creuser l’écart sur des réalisations d’Ammar Ali Saïd (20è) qui signe à l’occasion un quadruplé et d’Ibrahim Madihali (22é, 5-3). Mais peu avant la fin de la partie, les Mambas parvient à réduire le score dans les derniers instants par l’entremise de Ramossete Cumbe (23è, 5-4). La physionomie de la rencontre change cependant dans le troisième et dernier tiers temps. L’expérience de la formation mozambicaine a été d’une grande utilité pour les protégés d’Abneiro Ussaca. Les Mambas reviennent d’abord à égalité sur une réalisation d’Osorio Mahoche (26è) avant de prendre l’avantage et creuser l’écart sur deux nouvelles réalisations de Rachide Smith (28è et 32è, 5-7).

Les Cœlacanthes s’inclinent ainsi dans leur toute première rencontre de l’histoire mais n’ont pas démérité. Une première encourageante et pleine de promesses avec des joueurs de qualité. « On a fait des erreurs mais on les a faites ensemble. Il nous reste à les corriger et à essayer d’aller chercher la qualification. Cela ne va pas être facile mais on va s’accrocher », a déclaré le buteur Ammar Ali Saïd à la fin de la rencontre. Le match retour est fixé au 10 avril dans la plage de Costa do Sol à Maputo. Les Cœlacanthes s’y rendront en terre mozambicaine dès le 7 avril. Le vainqueur de cette double confrontation décrochera sa qualification pour la phase finale de la CAN Beach Soccer 2021.

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Beach soccer