Suivez-nous sur

COSAFA

Le Zimbabwe se désiste de l’organisation de la Cosafa Cup 2019

Le Zimbabwe se désiste de l’organisation de la Cosafa Cup 2019

Désigné fin janvier hôte de la Cosafa Cup 2019, le Zimbabwe a déclaré ne pas être en mesure d’accueillir cette compétition phare d’Afrique australe. Une décision aux lourdes conséquences qui risque de priver de compétition aux Warriors, tenant du titre.

Après l’annonce du pays hôte par le Comité Exécutif le 26 janvier dernier, les 14 pays membres se préparaient à se retrouver fin mai au pays de Khama Billiat. Mais courant février, des doutes planaient encore sur la capacité du Zimbabwe à accueillir ce rendez-vous régional. Bien que ce soit souvent le cas en Afrique, les difficultés ne se sont pas liées aux infrastructures. La principale difficulté résidait encore sur le financement de l’organisation.

La ZIFA est convoquée à une audience disciplinaire

Le milieu offensif zimbabwéen Khama Billiat face au Lesotho durant la Cosafa Cup 2018

Jusqu’au 9 mars, la fédération zimbabwéenne (ZIFA) avait réaffirmé son engagement et ce malgré les difficultés économiques du pays. Elle s’était engagée à présenter à la Cosafa une confirmation écrite de sa décision au plus tard le 25 mars. Mais les difficultés économiques ont eu raison de ses ambitions. Son gouvernement ne donnait pas assez de garantie financière. Contraignant ainsi à la ZIFA à jeter l’éponge concernant l’organisation de la Cosafa Cup 2019. Un désistement qui peut engendrer des lourdes conséquences.

A Harare, les amateurs du ballon rond attendent avec inquiétude la réaction de l’instance. Au moment où les Warriors comptaient encore sur ce rendez-vous pour effectuer une grande partie de sa préparation. Une impasse qui taraude encore Felton Kamambo, président de la ZIFA, déjà conscient des conséquences. « La réglementation s’appliquera. Le comité de discipline de la Cosafa va s’en occuper. Il y aura des sanctions et une lourde amende. Espérons que les sanctions n’incluront pas un interdiction à participer aux tournois de la Cosafa ».

Préoccupée par la situation, l’instance régionale a déjà convoqué la fédération zimbabwéenne à une audience disciplinaire prévue pour le 4 avril à Johannesburg. « L’audience sera gérée par une organe judiciaire indépendante. Le résultat et les mesures punitives seront rendus dans les 48 heures suivant l’audience.» a écrit la Cosafa dans un communiqué publié ce dimanche. En attendant désignation d’un nouveau pays hôte, cette 19è édition de la Cosafa Cup prévue du 25 mai au 8 juin, reste indécise.

Comoros Football 269 est un site d'actualité du football comorien. Un portail qui englobe toutes les informations du football des Comores de la terre mère à l'international.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Actualités

Plus dans COSAFA