Suivez-nous sur

Championnat

Ngaya Club, Fomboni FC et Ouragan Club sanctionnés – CHD / CRHDM

Comme à chaque saison, les menaces et agressions envers les arbitres ou d’intimidation à des équipes adverses sont devenus monnaie courante. Mais les décisions des commissions juridiques qui statuent aussi sur d’autres affaires ne font pas toujours l’unanimité.

Un match remis et un flou dans la décision de la CRHDM

Initialement prévue le 27 janvier puis reportée pour le 12 février cause d’intempéries, la rencontre entre Fomboni FC – FCN Espoir a connu un autre issu. Victoire 4-2 de Fomboni au Stade El Hadj Matoir, la Commission Régional d’Homologation et Disciplines Mwali (CRHDM) a déclaré une victoire de FCN Espoir sur tapis vert et une amende de 15 000 Kmf à l’encontre de Fomboni (ref. PV n°19-06/SG/CRHDM du 14 février). Se basant sur une réserve de qualification formulée par FCN Espoir sur deux joueurs malgaches du Fomboni FC présents dans la feuille de match. Une réserve qui fait référence à un match à rejouer.

Logo officiel de Fomboni Football Club

Pourtant il s’agit bien d’un match remis et non à rejouer. Il n’est pas question dans ce cas de faire appel à l’article 6 alinéa 2 des Règlements généraux qui détermine quel joueur est éligible pour la nouvelle date. La rencontre du 27 janvier a été reportée à 13h, soit deux heures avant le début du match. Le match ne peut pas être considéré comme étant à rejouer puisqu’il n’a pas eu lieu. Donc la reverse ne devrait pas de base être recevable.

Mais même si la CRHD va jusqu’à le considérer comme étant un match à rejouer, la décision émise n’est pas encore compatible aux règlements. Les joueurs mentionnés dans ladite réserve ne sont jamais rentrés en jeu en témoigne la feuille de match du 12 février dont nous nous sommes procuré une copie. Allant encore du sens du PV de la CRHDM, un autre aspect soulève aussi des questions sur la décision rendue.

L’absence de feuille de match le 27 janvier laisse un flou sur la qualification ou non des joueurs. Si les joueurs cités n’étaient pas encore éligibles à cette date, est-ce une raison suffisante pour qu’ils ne prennent pas part à la rencontre du 12 février ? Et si c’est le cas, vu qu’ils ne sont pas entrés en jeu, est-ce encore suffisante pour faire appliquer l’article 16 des Règlements généraux ? Des questions de plus que devra trancher la Commission Régional d’Appel (CRA) dont s’est adressée la formation de Fomboni.

Mise à jour du Classement de la D1 – phase régionale Mwali

Des incohérences dans les décisions de la CHD

Quand à Ngaya Club, la formation de Mdé a perdu son match contre les Abeilles sur tapis vert pour actes antisportifs à l’endroit de l’arbitre central. En effet, le PV n°19-007/CHD/LDNG du 26 février mentionne que  » l’arbitre s’est vu insulté et injurié par les supporters de l’équipe de Ngaya Club « . Des propos tenus selon le rapport à la suite d’une bagarre en cours de match.

Logo officiel de Ngaya Club de Mdé

Statuant sur ce cas, la CHD a décidé d’appliquer partiellement l’article 30 paragraphe 2 des Règlements disciplinaires. Celui-ci requière dans son alinéa a, en cas d’interruption partielle ou totale d’un match, la perte du match de l’équipe fautive, un huis clos dans les 5 prochains matchs et une possibilité d’amande pour une première fois. Ainsi Ngaya Club perd son match face aux Abeilles sur tapis vert (0-3) sans amande et contraint de jouer les matchs de la 9è et 10è journée avec une délégation réduite. Et les dirigeants du club sont convoqués par la CHD à une réunion disciplinaire le 5 mars prochain.

Mais quand est-il des autres rencontres dont de pareils actes se sont produits ? Les précédents rapports de la CHD font aussi mention d’actes antisportifs envers les officiels et perturbations de matchs. Mais aucune sanction significative n’a été mentionnée. Des insultes, bousculades et intimidations envers les arbitres et des équipes adverses passés inaperçus. C’est le cas lors de la 2è journée entre Élan Club et le FC Malé, de la 4è journée entre Enfants des Comores et le FC Malé et durant la 5è entre JACM et Ngaya Club.

Mise à jour du Classement de la D1 – phase régionale Ngazidja

Ouragan Club peut encore saisir la CNR

Opposé à Wemani Espoir suite à leur rencontre du 13 janvier, Ouragan Club perd la rencontre sur tapis vert. N’ayant pas eu gain de cause à la CRHDM, Wemani Espoir avait porté l’affaire à la Commission Régional d’Appel. Ouragan Club est reproché de troubles et d’agression physique à l’égard d’un officiel.

Dans son rapport du 15 février, la CRA a infirmé la décision du PV n°19-01/SG/CRHDM. Conformément à l’article 28 paragraphe 4, la formation de Boingoma qui s’était imposée 2-1 perd le match sur tapis vert. Le joueur Bouldane Mohamed auteur de coups volontaire à l’égard d’un officiel est passible d’une suspension ferme de 3 ans (ref. PV n°01-19/CRA). Ouragan Club a toutefois encore la possibilité de saisir la Commission Nationale des Recours (CNR).

Comoros Football 269 est un site d'actualité du football comorien. Un portail qui englobe toutes les informations du football des Comores de la terre mère à l'international.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Actualités

Plus dans Championnat